stop a la pédocriminalité

27 octobre 2012

Stan Maillaud Les chasseurs de pédocriminel en détention... Les Pédo en liberté

 

 

images (4)

 

Le procureur de Saintes, en Charente-Maritime, vient d'annoncer la mise en examen de quatre personnes pour 'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'enlèvements de mineurs'. Parmi ces quatre personnes, écrouées jeudi soir, alors qu'elles s'apprêtaient à commettre l'enlèvement de trois enfants - à la demande de la mère de ces derniers -, se trouve Janett Seeman, qui n'est autre que la compagne de Christian Maillaud. Plus connu sous le prénom Stan, cet homme de 44 ans, ancien gendarme, ancien parachutiste, est notamment sous le coup d'un mandat d'arrêt délivré le 5 mars 2009 par le tribunal correctionnel de Perpignan, qui l'avait jugé et condamné, en son absence, à un an de prison ferme pour 'soustraction d'enfant'. En l'occurrence, l'enlèvement du jeune Vincent, que Stan Maillaud avait voulu "extraire d'un réseau de criminels pédophiles dans les P.-O.", selon ses termes. En cavale depuis lors, Stan Maillaud avait ressurgi, le 22 septembre dernier lors d'un banal contrôle de gendarmerie dans le Doubs. Mais l'homme avait réussi à prendre la fuite et n'a plus donné signe de vie depuis. ( Sources << )

                                                     

                                Retour Sur le dossier pour mieux comprendre <<

                                                           

                                                                             

Posté par Pascal Bonnet à 13:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 octobre 2012

stan mieux que prevue

tous c est bien passer a Anancey on relève des dizaines de controle d identitée... pas de violence....

Un toure sur l actu <<


images (22)

Stan et Janett

Posté par Pascal Bonnet à 04:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2012

Disparition Tres inquiétante de Stan Maillaud

 Message vidéo d’appel à mobilisation le 20 octobre 2012 à Amancey pour exiger la vérité sur la disparition de Stan Maillaud + conférences, par Janett Seemann <<

Entretien téléphonique avec Janett Seemann <<

Capture d'écran - 16102012 - 19_24_30

Stan Maillaud que l on savait en difficulté face au combat qu il a mené  pour la protection de l enfance le soutien a Marcel Vervloesem la denonciation de reseaux pédo-criminel et bien d autre encore... 

 

Stan Maillaud @ Disparue ?


Un grand mouvement s agage pour aider Stan ICI <<

 

Apelle video du député belge Laurent louis Pour retrouvez Stand Maillaud <<

 

Posté par Pascal Bonnet à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2012

Fichage des Délinquants sexuel

 

En France , les délinquants sexuels sont listés dans le FIJAIS (Fichier justicière automatiser des auteurs d infraction sexuel) Ce dernier n est pas accessible au public alors que c est le premier concerner... La je dois dire que je ne comprend pas. 
 
                                                                                                 

images (3)


Aux U.S.A les délinquants sexuel son répertorié (674 000 selon The Economist) accessible a tous ici http://govision2020.com/OffenderLocator.html
 
 

images (5)


Je constate encore une fois que la 
France préfère fermer les yeux en ignorant d informer la population.
quand un fichier public concernent la France ? 
Jamais je pense : les politiques son bien trop impliquer !

c est pour quoi tout comme l on fait les U.S.A nous devons nous imposer sur notre gouvernement affin d obtenir un listing public qui nous aiderais a protéger nos enfants dans les zone dites a risque pédo-chriminel !


Posté par Pascal Bonnet à 13:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 mai 2012

Décodage de 25 techniques de désinformation !!!

q

Décodage de 25 techniques de désinformation

Voici quelques techniques courantes utilisées par différents organes de pouvoir – publics ou privés – cherchant à occulter des vérités qui dérangent. Il est utile de garder ces concepts à l’esprit lors de la lecture d’informations relatives à des sujets controversés (ils sont nombreux) … pour autant, règle n°1, que vous sachiez même qu’ils le sont. Faites le test. Vous serez sans doute surpris de constater à quel point ces procédés percolent au travers de nombre de propos tenus par des instances officielles, des "experts" et par extension de nombreux médias.

Technique n°1 : Evitement
Ne pas écouter la controverse, ne pas la voir, ne pas en parler. Si elle n’est pas rapportée, elle n’existe pas et il n’y a pas lieu de s’en occuper.

Technique n°2 : Superficialité
N’aborder la controverse qu’en périphérie, sur des points mineurs voire pittoresques. Eviter soigneusement les points clés de l’argumentation.

Technique n°3 : Indignation
Rejeter le sujet de façon indignée ("jamais une chose pareille ne serait possible"). Jouer sur le sentiment d’incrédulité ("il y aurait eu des fuites", "ça se saurait", …)

Technique n°4 : Rumeur
Considérer la controverse comme une rumeur de plus, sans fondements, quels que soient les arguments présentés.

Technique n°5 : Homme de paille
Présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée, en sélectionnant son argument le plus faible, en amplifiant sa portée puis en le détruisant.

Technique n°6 : Messager
Décrédibiliser le porteur du message. Par extension, associer les opposants à des dénominations impopulaires telles que "excentrique", "extrême-droite", "gauchiste", "terroriste", "conspirationniste", "radical", "fanatique", ou même "blonde" etc…

Technique n°6 bis: Attaque ad hominem
Très appréciée et souvent utilisée. Quitter l’objet de la querelle (indéfendable) et diriger les attaques sur la personne de l'opposant en tenant des propos désobligeants, blessants ou grossiers à son égard. C’est un appel des facultés de l’esprit à celles du corps ou à l’animalité.

Technique n°7 : Biais
Exacerber tous les faits qui pourraient donner à penser que l’opposant opère en dissimulant ses véritables intentions ou est sujet à tout autre forme de biais.

Technique n°8 : Confusion
Quelque soit le niveau de la polémique mais sans y faire référence, confirmer la thèse officielle par un communiqué laconique sur une nouvelle étude favorable et rassurante.

Technique n°9 : Autorité
S’associer à l’autorité (organismes internationaux etc.) et présenter ses arguments avec suffisamment de jargon, de détails techniques et de sources pour les crédibiliser.

Technique n°10 : Innocence
Faire l’innocent. Quelle que soit la solidité des arguments de l’opposant, éviter la discussion en leur contestant toute crédibilité, toute existence de preuves, toute logique ou tout sens. Mélanger le tout pour un maximum d’efficacité.

Technique n°11 : Amalgame
Associer les charges de l’opposant à des charges farfelues facilement réfutables, qu’elles soient antérieures ou le fait d’autres opposants. En y étant associées, les charges subséquentes, quelle que soit leur validité, sont alors beaucoup plus facilement discréditées.

Technique n°12 : Diviser
Diviser pour mieux régner et par extension mettre l’accent sur les différences entre les différents courants des opposants et l’impression de chaos que cela procure.

Technique n°13 : Pseudo-débat
Présenter la version de l’opposant en premier lieu puis démentir par une succession de déclarations issues de sources faisant apparemment autorité.

Technique n°14 : Confession
Admettre avec candeur que des manquements (mineurs) ont été identifiés et que des solutions ont été apportées. Les opposants cependant en ont tiré parti pour gonfler la controverse et tenter de démontrer ce qui n’existe pas.

Technique n°15 : Edulcorer
Utiliser des termes techniques sans contenu émotif pour décrire le problème.

Technique n°16 : Enigme
Les énigmes n’ont pas de solution. Etant donné la multitude des paramètres, des intervenants et de leurs interactions, le sujet est bien trop complexe pour ne pouvoir être jamais résolu. Une technique couramment utilisée pour décourager ceux qui cherchent à suivre…

Technique n°17 : Solution complète
Eviter le problème en exigeant de l’opposant qu’il fournisse une solution complète à la résolution de la controverse.

Technique n° 18 : Omission
Omettre des preuves, des publications ou des témoignages contraires. S’ils n’existent pas, ce ne sont pas des faits, et le sujet ne doit pas être couvert.

Technique n°19 : Sang froid
Amener l’opposant à argumenter dans une position difficile et jouer sur sa perte de sang froid pour le décrédibiliser.

Technique n°20 : Expertise
"You don’t bite de hand that feeds you", disent les Anglais. Créer son propre groupe d’experts et le financer directement ou indirectement.

Technique n°21 : Preuve impossible
Ignorer les preuves présentées par l’opposant comme étant non pertinentes et lui demander des preuves inaccessibles, que ce soit matériellement (non disponibles ou soustraites au regard du public), techniquement (années de recherche) ou financièrement.

Technique n° 22 : Déni
Dénier toute crédibilité ou être extrêmement critique vis à vis de publications, de témoignages ou même de propos officiels d’organes de pouvoir, en les désignant comme des "sources non valides" ou "des éléments sortis de leur contexte".

Technique n°23 : Fausse preuve
Introduire des éléments contradictoires par rapport à l’argument de l’opposant, au besoin en fabriquant de fausses preuves, par exemple sous la forme d’études scientifiques au protocole particulièrement étudié.

Technique n°24 : Grand Jury
Organiser un grand jury ou des états généraux avec tous les atours de la consultation la plus large et la plus ouverte qui soient. Neutraliser ensuite les sujets qui fâchent et présenter le rapport final comme étant l’état du consensus général.

Technique n°25 : Diversion et distraction
Créer l’événement ailleurs pour distraire et écarter l’attention du public.

à imprimer

 

Posté par Pascal Bonnet à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Pretre et pedocriminel

 

Pendent que Benoit XVI prononcais place st pierre sa bénédiction ( sans jamais faire aucune alusion a la pédocriminalité ) le DOYEN au colege du  Vatican a pris la parole avant le pape ! il affirme que l église catholique ne ce laissera pas intimider par "des ragots qui non aucune inportence" concernent des cas de pedocriminalité chez certains pretre....

Il y a deux  question que l on peut ce poser : savoir de qui protege qui et pour quoi ( pour la 2em vous avez trouvez je pense ! ) 

Le vatican ne prendra donc jammais ses responsabilités...

Monsieur Benoit XVI je crois pas que dieux aurrais voulu sa pour nos enfants et pour l humanitée !!
Merci a vous de revoire concretement les elements des dossier sur les quels VOS pretre son accuser a juste raison !!!

 

a voir : 
Des victimes de prêtres pédophiles dénoncent un crime...

 

 
Prêtres pédophiles Excuse du Pape benoit XVI au JMJ

 


Le Da Vinci Gode - l'abbé curé Dufour

pape

Posté par Pascal Bonnet à 15:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2012

Marcel libre ils nous restes qu a lui souhaiter un bon retour !!

marcel5  mois après une détention scandaleuse Marcel Vervloesem est libéré le 15.05.12 !
  Vers 18 heures il était de retour à son domicile.

la libération de Marcel  était annoncer vers 16h par l'agence" nouvelles organisme d'Etat" et Belga : un  copiés coller sans un mot sans un commentaire de la part de la presse qui ne sais comment justifier son silence pendent l enfermement de Marcel...

 

Les juges et Van der Flaas Jacobs de la chambre à Turnhout on étendu les résultats de l'enquête et le verdict, cependant Ils ne prennent pas en compte les plaidoiries et les preuves a décharges.aucun ajout au dossier n est possible ni aucun acces supplémentaire de l'avocat de Marcel

Marcel libre ils nous restes qu a lui souhaiter un bon retour !!

Posté par Pascal Bonnet à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mai 2012

Marcel Vervloesem enfin LIBRE !!

Mardi 15 mai 2012 le Grand Jury (KIB) ;la salle du Conseil de Turnhout a repris. Le 10 mai Marcel a fat appel pour la première fois mais, étant donné Qu  un rapport n'était pas encore ajouté au dossier, l'appel a été reportée au 15 mai 2012

Le rapport psychiatrique sur la controverse V. le procureur Dimitri n était qu'un leurre... C'est alors que l'avocat de l'Marcel, après 3 mois a finalement pu avoir recour. Non seulement tous été mis hors de cause des «experts» les parties ont estimé que l'imagination est un phénomène normal pour une histoire - dans ce V. Dimitri concernant les allégations de «voies de fait" - ce que pour épaissir, mais il y avait deux autres cas mélangés entre eux, aussi!

Il est assez inhabituel pour commencer ce travail est donnée au demandeur de se soumettre à un examen psychiatrique afin de tester sa crédibilité, mais un «expert» continuent à déclarer que ces mensonges sont normaux aussi ... Ensuite, il me semble que 3 mois certains rapports d'attente pure perte de temps. Ou était-ce juste constamment s'en remettre à Marcel Vervloesem aussi longtemps que possible pour garder enfermé si il serait encore succomber à la papier à signer qu'il s'abstiendrait de l'écriture plus loin, et de l'édition, son livre? Il a été mis sous pression pour faire tant de fois plusieurs en prison.

Marcel  a été acquitté dans les mêmes conditions que précédemment, il a été considéré par l'évidence que Marcel est maintenant LIBRE. La Chambre du Conseil de Turnhout a donc été simplement mis à nu parce que le rapport de l '«expert» a été totalement inutile et sans cesse repousser plus tôt par le KIB déjà été condamné.  Marcel Vervloesem à la possibilité de réclamer une compensation... m1

Posté par Pascal Bonnet à 13:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2012

Le jury d anvers aurais décidé la libération de Marcel Vervloesem sous condition

Le grand jury d'Anvers a décidé mardi que Marcel Vervloesem doit être libéré sous certaines conditions. Le chasseur de pedophile  auto-proclamée et ancienne figure de proue du groupe de travail Morkhoven de nouveau derrière les barreaux depuis Janvier sur des soupçons d'infractions sexuelles avec un mineur....

Marcel Vervloesem en 2008 a été condamné à quatre ans de prison pour abus sexuels sur mineurs, la distribution de pornographie enfantine et la fraude. En mai 2010, il a été libéré conditionnellement et est allé dans Turnhout en direct. En Janvier, il a été arrêté de nouveau parce qu'il  aurait violemment agressé. son cousin... mineurs

La chambre de Turhout avait   prolongée détention de deux semaines, mais Marcel Vervloesem a fait appel. Et avec succès. Le grand jury a décidé de le libérer, mais relié par une série de conditions.

Source : Belgam

Posté par Pascal Bonnet à 17:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,